Signature d’une convention de coopération en faveur de l’enseignement bilingue au lycée Obala de Sarajevo

Guillaume Rousson, Ambassadeur de France en Bosnie-Herzégovine, M. Anis KRIVIĆ, Ministre de l’éducation du Canton de Sarajevo, et M. Benjamin HEDŽIĆ, Directeur du lycée Obala, ont signé le 25 août 2020 une convention de coopération tripartite au lycée Obala.

Une section bilingue francophone a été ouverte au lycée d’enseignement général Obala de Sarajevo à la rentrée scolaire 2018. Le programme d’une section bilingue francophone combine l’enseignement approfondi du français et l’enseignement en français d’une ou plusieurs matières, conformément au programme officiel du ministère de l’Education du canton de Sarajevo et définies avec la direction de l’établissement et l’ambassade de France.

Depuis septembre 2018, la section bilingue française au lycée Obala a accueilli 35 élèves qui suivent un enseignement en français renforcé et un enseignement de mathématiques et chimie en langue française. En septembre 2020, le lycée Obala accueillera sa troisième promotion et plus de 50 élèves étudieront en section bilingue.

Après ces deux années d’expérimentation très positives, la signature d’une convention tripartite inscrit cette section bilingue dans la durée, pour le plus grand profit des élèves d’aujourd’hui et de demain, et pour le renforcement des liens entre la France et la Bosnie-Herzégovine.

Il s’agit du deuxième programme bilingue francophone en Bosnie-Herzégovine. Le développement de cette section permettra à davantage d’élèves de se préparer aux enjeux de demain. Comme toute langue en effet, elle donne accès à d’autres cultures et offre à ses locuteurs une richesse inépuisable. Le français est la 5e langue la plus utilisée dans le monde et est la seule, avec l’anglais, à être parlée sur tous les continents. Avec 300 millions de locuteurs, le français est également la 2ème langue la plus apprise après l’anglais, l’une des plus importantes au sein des organisations internationales et la 3ème la plus utilisée dans le domaine des affaires.

Les sections bilingues constituent aujourd’hui une pièce maîtresse pour maintenir une francophonie de qualité au sein des systèmes éducatifs et relancer l’attractivité du français.