Le Festival de la BD MoStrip s’est tenu à Mostar du 30 septembre au 2 octobre 2022 et a été l’occasion d’une table ronde sur la diversité et l’égalité des genres dans la BD en Europe.

L’Institut français en Bosnie-Herzégovine était présent à Mostar pour l’ouverture de la septième édition du MoStrip Festival. Ce dernier met à l’honneur l’univers de la bande dessinée dans toute sa variété, de la BD jeunesse historique, d’aventure, de science-fiction, aux romans graphiques en passant par les mangas.

À cette occasion, l’Institut français a participé au projet intitulé Diversité dans la bande dessinée bosnienne-allemande-française dans le cadre d’un Fonds culturel franco-allemand en coopération avec le Goethe Institute. Les questions liées aux discriminations, au rejet de la différence et de l’altérité, du racisme au sexisme, à la xénophobie et à l’homophobie ont été mises en avant lors d’une table ronde vendredi 30 septembre 2022.

Les dessinatrices Maurane Mazars de France, Noëlle Kröger d’Allemagne, Ana Milojković de Serbie et Adela Galesic de Bosnie-Herzégovine étaient présentes pour débattre de la question du renforcement de la diversité dans le paysage de la bande dessinée.

C’est d’ailleurs cette thématique qui a été promue à l’occasion du concours de bande dessinée organisé dans le cadre de ce projet franco-allemand. Les participants se sont librement exprimés sur les questions de diversité culturelle et sexuelle. La lauréate du concours est Tina Zvečevac avec sa planche « Nebrojivo ».