EUNIC | PRESIDENCE EUNIC BH | SARAJEVO


Le Goethe Institut prend la Présidence du pôle EUNIC de Bosnie-Herzégovine

La Présidence du pôle EUNIC de Bosnie-Herzégovine vient d’être transférée au Directeur du Goethe Institut, Monsieur Martin Schumacher, tandis que la vice-présidence revient au Directeur de l’Institut Français, Monsieur Emmanuel Mouriez.

L’élection du nouveau Président a eu lieu le 5 Mars 2019 à la Résidence de France, à Sarajevo, où Guillaume Rousson, ambassadeur de France, avait accueilli les membres du pôle EUNIC-BiH, en présence de l’ambassadrice d’Allemagne et du numéro deux de la délégation de l’Union Européenne. L’ancien Président du pôle, Emmanuel Mouriez a remis la charte d’EUNIC-Bih à M. Schumacher et lui a souhaité bonne chance.

La nouvelle période de Présidence, qui dure en principe une année renouvelable, a débuté officiellement au début du mois de mars.

EUNIC est le réseau d’instituts culturels nationaux européens et d’institutions nationales engagées dans des activités culturelles allant au-delà de leurs frontières nationales.

Établi en février 2008 à Sarajevo, EUNIC BH regroupe les instituts culturels et les ambassades des 15 pays de l’UE: France, Allemagne, Autriche, Italie, Hongrie, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Pologne, Pays Bas, République Tchèque, Grèce, Grande Bretagne, Suède + la Suisse. Ils sont portés par la volonté commune de favoriser le dialogue entre les citoyens de l’UE et de la Bosnie-Herzégovine.

Au cours de la Présidence Française, le pôle EUNIC BiH s’est doté d’une stratégie en trois ans, adoptée après de nombreuses discussions avec ses partenaires locaux et la Délégation de l’UE. Cette stratégie tourne autour de trois domaines prioritaires : le renforcement de l’héritage culturel et des capacités des institutions culturelles bosniennes, l’amélioration du dialogue interculturel et interreligieux et la promotion de l’éducation et de la citoyenneté inclusive. L’objectif transversal de cette stratégie est de renforcer les compétences des jeunes et de générer les emplois dans les secteurs touristique et culturel.