COURS | NOS ÉTUDIANTS ONT LA PAROLE – UN MOIS UN PORTRAIT – Mirsada Kadribašić


Mirsada Kadribašić, Senior Brand Building Manager, Atlantic Grupa

 

« C’est important de s’exprimer… à condition que les sensations soient vraies et proviennent de sa propre expérience »  (Berthe Morisot)

 

Vous l’aurez compris, j’ai une âme d’artiste ! C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles j’apprends le français. Je voue une admiration sans bornes aux peintres impressionnistes. Monet et Manet, bien sûr, mais aussi pour une peintre moins connue, Berthe Morisot. Ce qui me fascine dans leurs peintures c’est la façon dont ils capturent la lumière et les ombres. Si seulement je savais le faire aussi bien…

 

Mon intérêt pour l’art ne s’arrête pas à la peinture. Côté art culinaire, je voudrais rendre hommage au chef Paul Bocuse en peignant des aquarelles de ses plats. Car oui, l’aquarelle est ma passion ! Il y a une certaine part d’inattendu avec cette technique. Elle est magique… Je suis sans cesse impressionnée par sa transparence, sa fluidité et la manière dont les couleurs surgissent de manière improvisée.

 

Suis-je une artiste torturée ? Loin de là ! Ne comptez pas sur moi, par exemple, pour faire une balade sous la pluie ! J’aime donner le sourire aux gens, boire du champagne, sortir avec mes amis (surtout Silvija qui me fait rire aux éclats et réussit toujours à ruiner mon maquillage!).

 

J’aime aussi faire de bons petits plats, partir à l’aventure, faire de l’alpinisme, bref échapper au train-train quotidien! Les voyages ne sont pas ma seule source d’inspiration. Les chevaux sont des animaux qui me fascinent depuis l’enfance.

 

J’ai appris le français toute jeune, à l’école primaire. Il y a quelque temps j’ai renoué avec cette langue en reprenant des cours à l’Institut français. Avoir un bon niveau en français me permettra de mieux profiter de mes voyages. Sans la maîtrise de la langue, comment partir à la rencontre des Français et discuter avec eux de leurs habitudes, de leurs passions et de leurs rêves ? J’espère pouvoir faire un long séjour en France.

 

Qui sait, je suis peut-être en train de peindre sous le ciel bleu de Provence au moment où vous lisez ces lignes …