Les activités culturelles et les projets de coopération avec des institutions et opérateurs locaux assurent la présence de la France en Bosnie-Herzégovine sur le plan culturel, artistique et intellectuel. L’objectif principal est de partager la richesse culturelle française et de l’unir à celle de la Bosnie-Herzégovine.

L’Institut français en Bosnie-Herzégovine veille à ce que ses activités culturelles s’adressent à toutes les générations et catégories de population. L’objectif est que chacun ait la possibilité de suivre de près les tendances artistiques et culturelles en France, ainsi que de maintenir des échanges actifs entre les deux pays.

– Être présent auprès des Institutions culturelles fédérales ou locales qui, malgré un contexte difficile en termes de moyens humains et financiers, mettent en place différents projets. Ces projets s’appuient souvent sur un travail de mémoire indispensable, mais aussi et surtout sur la construction d’une nouvelle Bosnie-Herzégovine pacifiée et soucieuse de rejoindre les standards européens.

– Accompagner dans tout le pays les opérateurs privés ou associatifs, qui organisent en direction de tous les publics et particulièrement de la jeunesse, des rencontres régulières (notamment dans le cadre de grands festivals annuels). Ils soutiennent ainsi la création contemporaine, où une place non négligeable est dédiée aux artistes français.

IMAGE_PRESA1

Le projet culturel annuel de l’Institut français de Bosnie-Herzégovine se décline sous forme de cinq secteurs, lui permettant ainsi de s’engager dans différents domaines culturels :

• Festivals
L’Institut français en B-H a établi de nombreuses coopérations avec des festivals locaux (Sarajevo Film Festival, Guitar Fest, Festival international du film d’animation de Banja Luka, Jazz Fest) permettant ainsi la réalisation de projets franco-bosniens qui accueillent des personnalités ou artistes français. L’Institut participe ainsi activement à l’actualité culturelle de différentes villes bosniennes et de suivre le rythme de leurs événements annuels. Ces temps forts représentent l’un des points essentiels de la coopération entre l’Institut français et les institutions culturelles du pays.

• Domaine audiovisuel
La renommée internationale de la production audio-visuelle française, s’appuie sans doute sur la richesse et l’originalité de cette industrie. Ce domaine est aussi porteur d’une image de marque française qu’il est important de diffuser.
Grâce à sa coopération avec son homologue parisien, l’IFBH diffuse des films français de tout genre. Ces projections ont lieu à travers différentes salles de Bosnie-Herzégovine permettant ainsi à un large public d’avoir accès à la création cinématographique française.
De plus, depuis mars 2011 l’IFBH imagine et diffuse une émission radiophonique sur les ondes de la radio de la Fédération. Les auditeurs peuvent ainsi profiter tout au long de l’année d’une riche programmation musicale, et se tenir informés sur différents éléments de l’actualité française.

• Musique
L’IFBH ainsi que des opérateurs bosniens organisent chaque année la venue et les concerts d’artistes français. Afin de satisfaire les besoins d’un public large et hétéroclite, la programmation est variée, allant par exemple du rap au drum ‘n bass en passant par la musique classique.

• Arts plastiques
Les arts plastiques représentent un volet important de la création artistique française. L’Institut français organise donc chaque année des expositions et des résidences artistiques à visée pédagogique. Ces activités permettent un échange constant d’idées entre artistes, tout en assurant une année culturelle variée et accessible à tous. Montées en coopération avec des galeries d’art locales, ces activités permettent le soutien et la diffusion des créations nouvelles, et favorisent les projets de collaboration entre la France et la Bosnie-Herzégovine dans ce domaine.

• Francophonie
Comme chaque année, L’Institut français en Bosnie – Herzégovine participe à l’organisation des Journées de la Francophonie dans ce pays, aux côtés des Ambassades d’Egypte, de France, de Grèce, de Roumanie et de Suisse et avec le soutien du Ministère des affaires étrangères de Bosnie-Herzégovine. Les journées de la Francophonie célèbrent dans le monde entier la langue française, parlée par 220 millions de locuteurs sur les 5 continents. C’est aussi un moment important pour les 75 Etats membres de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), pour mettre en valeur la diversité culturelle mondiale, ainsi que la tolérance, la paix, les droits de l’homme et le soutien à l’éducation.
Le volet culturel des journées de la Francophonie en Bosnie-Herzégovine permet au public de découvrir la langue française ou d’enrichir ses connaissances, par le biais d’événements variés, organisés dans tout le pays. Il s’agit de nombreux concerts, projections de films (dans le cadre de la Semaine du film francophone), expositions, ateliers, spectacles, conférences, etc.

L’Institut français en Bosnie-Herzégovine organise chaque année un nombre d’événements culturels dans les différentes régions bosniennes. Grâce à ses trois centres culturels, ces événements prennent donc place non seulement à Sarajevo, mais aussi à Banja Luka et Mostar, ainsi que dans d’autres villes du pays. Chaque année au printemps et à l’automne, des « Semaines culturelles Françaises » sont organisées par ces antennes. Ces événements, conçus en étroit partenariat avec les acteurs locaux, recherchent la mise en œuvre de projets communs. Ils ont pour objectif la diffusion de la culture contemporaine, en impliquant les créateurs ainsi que leurs nouveaux enjeux citoyens et européens.

Membre du réseau européen EUNIC (European Union National Institutes for Culture), l’Institut français en Bosnie-Herzégovine participe au sein de la Section locale à trois projets : « Langues », « Cinéma européen », « Mini-Input et Télévision publique ».